Verdun

Débats d'idées autour des questions religieuses, historiques, philosophiques etc...

Verdun

Messagede PhD » 21 Fév 2016, 10:19

Il y a cent ans aujourd'hui commençait la bataille de Verdun

Innommable boucherie dans cette guerre civile européenne.

Hommage aux morts des deux camps

Honte aux ordures qui ont provoqué et laissé continuer cette guerre : Lire à ce sujet "Les Somnambules" de Christopher Clark"
La connerie, c'est comme le judo, il faut utiliser la force de l'adversaire (Jean Yanne)
Avatar de l’utilisateur
PhD
 
Messages: 4347
Inscription: 15 Aoû 2006, 14:03

Re: Verdun

Messagede alain21 » 22 Fév 2016, 07:47

PhD a écrit:
Honte aux ordures qui ont provoqué et laissé continuer cette guerre


Peux tu être plus précis , STP ?
Quien son las 3 banderas doctrinales del peronismo? La Justicia Social, la Independencia Económica y la Soberanía Política.
Que sont les 3 étendards du péronisme ? la justice sociale , l'indépendance économique et la souveraineté politique.

Un blog intéressant ( je poste parfois des commentaires)
http://verslarevolution.hautetfort.com/
Avatar de l’utilisateur
alain21
 
Messages: 6404
Inscription: 29 Mar 2006, 10:38

Re: Verdun

Messagede PhD » 24 Fév 2016, 12:37

Les responsabilités dans le déclenchement de la guerre sont beaucoup plus larges que l'histoire officielle ne le dit
Je me réfère au livre "Les Somnambules" de Christopher Clark.

La période d'avant la guerre était plutôt calme

- D'abord les Serbes, dont le nationalisme outrancier a constamment foutu la merde dans la région et qui ont couvert l'organisation terroriste la main noire dont est issu Gavrilo Princip, l'assassin de Sarajevo,, alors que l'Archiduc François Ferdinand, héritier du trône, était favorable aux revendications raisonnables des minorités ethniques de l'empire.

- Ensuite, Poincaré, qui nous a entraîné dans un jeu d'alliance avec la Russie, nous faisant entrer en guerre dès que la Russie entrait elle même en guerre, quel que soit le motif de ce conflit : c'est ainsi que la riposte beaucoup trop tardive de l'Autriche Hongrie à l'attentat a entraîné la cascade
(Il apparaît que le président de la IIIème réublique avait un pouvoir certain dans ce domaine) et n'oublions pas Maurice Paléologue, l'ambassadeur de France à Saint Pétersbourg, complètement foutraque.

- L'engagement inconditionnel de la Russie vis à vis de la Serbie

- L'extrême lenteur de la réaction austro-hongroise à l'attentat, due à une complexité inouïe du fonctionnement politique de l'empire, qui a laissé le temps à l'ensemble des pays dont la Russie d'élaborer des stratégies militaires : l'attentat avait horrifié le monde entier et une action immédiate, même musclée, n'aurait provoqué aucune opposition en Europe

- Le jeu très trouble de Edward Grey, secrétaire d'état au Foreign Office anglais

- Guillaume II, qui a laissé les militaires allemand construire des plans offensifs de mobilisation à l'ouest qui ne pouvaient pratiquement pas être stoppés. Par ailleurs, il n'a pas eu le courage d'obliger Von Moltke à les stopper quand c'était encore possible (29 - 30 juillet - 1er août)

- l'ultimatum stupide des Allemands à la Belgique

Notons que la France, qui mobilise le 1er août, avait, le 28 juillet, fait reculé ses troupes de 10 km en deça de la frontière pour faire baisser la tension

Globalement, des diplomaties européennes fonctionnant n'importe comment avec des directives contradictoires selon l'influence de différent lobbies sur les principaux décideurs.

En ce qui concerne la continuïté : des offres de paix ont été transmises par l'intermédiaire du Pape mais repoussées sans ménagement par les dirigeants frnçais, dont Clemenceau.
La connerie, c'est comme le judo, il faut utiliser la force de l'adversaire (Jean Yanne)
Avatar de l’utilisateur
PhD
 
Messages: 4347
Inscription: 15 Aoû 2006, 14:03


Retourner vers Religion, Histoire, Philosophie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

x